1.5.06

Alchimie


L’alchimie fait partie de ces choses auxquelles je me suis intéressé en mon temps.

J’ai lu quelques ouvrages là-dessus. Je ne suis pas certain d’avoir tout bien compris

Il fait dire que rien n’est simple dans cette matière en particulier en raison du langage manifestement codé derrière lequel se réfugient ses adeptes

Mais quoiqu’il en soit, on lui doit des découvertes extraordinaires dans le domaine de la chimie en particulier

Mon hypothèse, mais cela n’engage que moi, est qu’il s’agit des fragments d’une science archaïque fort ancienne dont seules quelques bribes sont parvenues jusqu’à nous

Imaginez vous après un naufrage qui ne laisse sur le rivage que quelques bois flottés et débris informes devoir reconstituer un fier bâtiment, coureur des mers



Voilà en tous les cas ce que ce sujet m’a inspiré :

ALCHEMIA




C’est sous l’écorce des pierres
Que gît la genèse des mondes
Et dans leurs caches fécondes
Que reposent les mystères
Des forges où Tubalkaïn
Fait bouillonner l’airain
Des armes impatientes à venir
Où s’essoufflent des zéphyrs
Qui en leur sein élaborent
Du métal vil la larme d’or



C’est sous la surface des choses
Que s’agglomère la gnose
Pour des croyances en devenir
Engourdies de notre avenir
C’est là dans les chantiers
Aux profondeurs ôtées
Que doucement chante Orphée
Et sans fin voyage Jason
Que travaille le Trismégiste
À tisser d’or la toison
Pour habiller ces cabalistes
Prêts pour des voyages
Vers des aréopages
Pour jauger les manoeuvres
Préalables au grand œuvre



C’est au travers des vitraux
Que les rubis sapientiaux
S’offriront à des vestales
Aux sourires enjôleurs
Dans les smaragdites couleurs
De leurs arachnéens voiles
Y cachant l’ultime étoile
Dans les infinitésimales
Dernières lueurs sépulcrales
Du cœur secret de la nuit
Gardiennes des trésors enfouis
Sous l’infaillible protection
D’inflexibles et fiers dragons
Défendant l’accès des portes
Vers où nos rêves nous emportent

Claude


2 commentaires:

Wictoria a dit…

Tu transmutes les mots en vers flamboyants !

claude a dit…

C'est bien joli cette expression!!