29.6.08

En rev'nant de la revue






je suis été hier au grand show des culs nus (enfin presque...). Vous connaissez bien sur, la fête des fiertés qu'ils appellent ça. Ben, oui, dans le fond (ouarff) pas de raison d'être honteux d'être une tarlouse ou une grande folle
Je me suis donc mélangé à la foule des grands jours, place de la Bastille. Faut dire que j'habite à deux pas et que les flonflons de la fête m'ont fait sortir de ma tanière où doucement je rôtissais sous les doux rayons d'un soleil d'été enfin là.
A mon âge, vous vous rendez compte!!!
Quoique, quoique...
Tiens, ce matin, u marché d'Aligre, un mec qui pourrait être mon petit fils m'a demandé:
-Et pour le jeune homme, ce sera quoi?
Je lui ai pris deux kilos de cerises du coup alors que j'étais parti pour un kilo seulement.
Pour sûr qu'il a la bosse du commerce mon nouveau (et éphémère) pote, y'a pas à dire
Bon, j'en reviens à mon petit tour d'hier après midi. C'est curieux cette attirance-répulsion que j'éprouve pour la foule, un milieu où je me sens complètement étranger mais c'est presque plus fort que moi, il faut que j'aille m'y frotter, juste pour voir quoi!!!
Voir quoi? ça, je n'en sais rien du tout, peut être pour m'assurer que le nombre de cons ne descend pas en dessous d'une certaine moyenne.
Faut dire, que sur ce plan, je suis rarement déçu, c'est probablement pour ça que j'en redemande
Tiens, vous me croirez si vous voulez, je me suis même un jour mélangé à la foule indienne lors d'une manif mémorable à New Delhi. Contre quoi? ça, j'ai oublié si toutefois, je l'ai jamais su
Faut être barjot pour faire des trucs comme ça. J'ai vraiment failli y laisser ma peau quand les flics ont commencé à tirer à balles réelles dans les mecs qui braillaient des slogans auxquels je n'y comprenais que dalle, vu qu'ils causaient en Hindi ou autres langages hors de mon champ de compréhension...
Bon, rien à voir avec le cortège d'hier qui terminait sa pérégrination autour du génie du même nom qui en a vu bien d'autres
J'y ai même croisé Djack le flamboyant, venu lui aussi en voisin, probable... La place des Vosges n'est pas si loin que ça.
Bon, je vais vous dire, j'ai trouvé tout ça tristement ringard. Tant qu'a vouloir faire dans la provoc, on pourrait aller plus loin. Mais franchement voir des tas de gugusses se trémousser comme des épileptiques sur des musiques à la ronge-moi les valseuses (pour ceux qu'en ont, for sure), se mettre des ailes dans le dos pour ressembler aux anges et d'autres machins du même acabit, ben , ça fait rigoler cinq minutes mais au bout dune heure, ça fait tristement répétitif .
Bon, je joins des images prises hier et je vous laisse juge. Si vous en voulez d'autres, n'hésitez pas à en réclamer à la direction, j'en ai plein dans mon truc dans lequel je peux aussi causer et tout ça pour le même prix...

Claude

Aucun commentaire: