20.12.08

La bien pensante






Elle a fait son devoir! C'est à dire que oncque
Elle n'eut de souhait impossible, elle n'eut
Aucun rêve de lune, aucun désir de jonque
L'emportant sans rameurs sur un fleuve inconnu.

Elle n'a pas senti lui courir sous la plume
De ces grands souffles fous qu'on a dans le sommeil
pour aller voir la nuit comment le ciel s'allume
Et mourir au matin sur le cœur du soleil

De Jean Richepin

2 commentaires:

Wictoria a dit…

superbe illustration !
et un poème plein d'élan !
joyeuses fêtes Claude :)

claude a dit…

Merci à toi, Véro et en prime, un trçs joyeux Noël et une très, très bonne année remplie de tous tres souhaits

Je te fais de très grosses bises

Claude