28.10.08

Les glands


J'aime bien cette photo.

Tu vois, on bâtit des temples de pierres ou de briques, invulnérables et insensibles au temps qui passe ou du moins le croit-on

Mais de bien silencieuses et terribles racines se sont mises à l'œuvre et voilà ce que ça donne quelque temps après

Voici donc le résultat de l'action de ces redoutables combattants de l'ombre

Ces murs orgueilleux que l'on croyait dressés pour l'éternité se fissurent et s'éboulent sous la poussée implacable de ces forces vives en action

Il en est de même pour ce corps qui est notre, ce corps que nous entretenons, nourrissons et choyons sans rien savoir des pseudopodes sournois qui déjà l'enserrent et sans bruit l'étouffent jusqu'au moment où nous ne sommes plus que glands....

Claude

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Enfin, moi je ne serai jamais un gland puisque je suis une et que je resterai féminine. Alors une graine peut-être, ou une bulbille. En tout cas cette idée me plait beaucoup.

Bises
Ambre

claude a dit…

Eh, ben, Ambre, je suis vraiment content de savoir que tu n'est devenue ni unz graine ni une bulbille (c'est quoi au fait une bulbille?) mais qu'importe je suis quand même rudement content de te revoir par ici

De grosses bises

Claude

Anonyme a dit…

Je te suis ;-), mais pas comme Big Sister hein, et encore moins dans le genre Sarko bling bling. Je ne laisse pas toujours un com, mais je passe te lire.

A bientôt

Ambre

claude a dit…

on a quelque chose en commun, chère Ambre, toi et moi, quelque chose que nous partageons: Les insomnies...
2h34 du matin pour envoyer un message, est là vraiment une heure de chrètien(ne)?
J'ai même entendu le bip d'arrivée live de ce msg et j'y réponds seulement maintenant... Faut croire que les susdites insomnies ça épuise mine de rien

Je te fais de grosses bises

Claude

claude a dit…

"est-ce là vraiment une heure de chrètien(ne)?" bien sûr mais tu auras rectifié de toi même naturellement...
Comme quoi, tu vois, ne pas dormir, ça n'arrange pas l'expression écrite