28.4.09

Aragon l'enchanteur




Ils sont beaux hein ! ces mots qui suivent qui nous viennent d’Aragon avec son style inimitable et ses longues envolées frémissantes qui semblent emprunter le lit des vents et même si je suis bien loin de partager les engagements politiques qui furent les siens, la magie agit en moi encore et toujours et je ne résiste pas au plaisir de la partager avec vous….

Il y aura toujours un couple frémissant
Pour qui ce matin-là sera l'aube première
Il y aura toujours l'eau le vent la lumière
Rien ne passe après tout si ce n'est le passant

C'est une chose au fond que je ne puis comprendre
Cette peur de mourir que les gens ont en eux
Comme si ce n'était pas assez merveilleux
Que le ciel un moment nous ait paru si tendre...

Aucun commentaire: